Centre de Ressources

Centre de Ressources

Préserver et partager les terres agricoles
RECOLTE
Recueil d’initiatives foncières

La commune de Massongy achète une ferme pour installer un espace-test (74)

Pour avoir accès à une alimentation locale et diversifiée, le collectif citoyen Agriculture Durable de Proximité (ADP) du Léman se mobilise dès le début des années 2010 afin de faire une place à des formes d’agricultures plus diversifiées. La commune de Massongy, désireuse de participer à ce mouvement et de maitriser l’aménagement aux abords du village, achète une ferme et permet ainsi au collectif, devenu l’association Initiaterre, de lancer un espace-test agricole sur les bords du lac Léman.

Situation

Massongy
(74)

En Haute-Savoie, l’agriculture est composée majoritairement d’élevages bovins ayant pour issue la transformation fromagère. Une grande partie des agriculteurs vendent leurs produits sur le marché national voire international, ce qui laisse peu de place pour les circuits courts et locaux, pour les habitants du territoire. Le territoire est également très urbanisé et subit des pressions foncières importantes, étant une zone proche de la frontière franco-suisse, il compte ainsi de nombreux villages à dominante résidentielle. Le collectif ADP Léman, composé de citoyens et d’agriculteurs militants (notamment syndiqués à la Confédération Paysanne), se mobilise en 2010 pour accompagner le développement d’une activité maraichère, notamment pour des personnes non issues du milieu agricole. En effet, peu d’offre d’accompagnement de ces profils existe alors sur ce territoire.

La volonté d’agir se cristallise alors autour d’un projet d’espace-test agricole.

2010 : formation du collectif ADP Léman

2013 : vente de la ferme de Massongy

Décembre 2013 : partenariat avec la SAFER qui gère la vente et les baux. La commune de Massongy achète.

2014 : Bail signé avec l’association Initiaterre avec possibilité d’agrandissement.

2015 : Arrivée du 1er couvé, création de l’ADEAR de Haute-Savoie.

2018 : Départ de la salariée d’Initiaterre, fusion avec l’ADEAR.

2019 : les 3 maraichers en test sur la ferme de Massongy s’installent en GAEC. 2,5 ha supplémentaires sont mis en espace-test. Le GAEC et Initiaterre signent une convention de coopération.

En 2013, un corps de ferme entouré de 14 ha de terres agricoles, au cœur de Massongy, est mis en vente par les propriétaires. Ma municipalité souhaite maitriser l’aménagement de cet ensemble et le premier adjoint de la commune est en lien avec le collectif ADP Léman. La commune de Massongy décide alors d’acheter la propriété.

 

La vente est organisée par la SAFER (Société d’Aménagement Foncier Etablissement Rural). Un contrat d’occupation des sols (précaire) est signé avec l’agriculteur sur place, proche de la retraite et acceptant de renoncer à ses droits, et un bail rural est officialisé en 2014 avec l’association Initiaterre sur 2,5 ha avec possibilité d’agrandissement.

 

En 2015 et 2016, Initiaterre accueille ses premiers porteurs de projet en test. La Région Rhône-Alpes dans le cadre de sa procédure de contrat de développement durable avec le Chablais et le secteur du Genevois Français et de fonds européens du FEADER finance des serres et subventionne le fonctionnement de la couveuse. La même année l’ADEAR (Association de Développement de l’Emploi Agricole et Rural) de Haute-Savoie naît d’une association des producteurs de la confédération paysanne et développe une activité importante d’accueil et d’accompagnement de porteurs de projet. En 2018, lorsque l’association Initiaterre voit son fonctionnement s’essoufler, la reprise de l’animation par l’ADEAR est une évidence. Les 2 associations ont donc le même Conseil d’Administration et les mêmes salariés même si elles restent 2 structures juridiques distinctes. Ainsi, Initiaterre est reconnue auprès de la Mutualité Sociale Agricole et signe les contrats CAPE (contrat d’accompagnement au projet d’entreprise) avec les porteurs de projet agricole qui souhaitent tester leur activité avec la structure.

 

En 2019, l’ADEAR de Haute-Savoie propose aux 3 personnes alors en test maraicher sur 2,5 ha de Massongy de s’installer en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) sur site afin de pérenniser l’activité de la ferme-test (avoir des maraichers en permanence sur place permet d’assurer une coordination de la gestion des cultures et des équipements). Initiaterre signe alors 2,5 autres hectares en bail avec la commune et établit une convention de coopération avec le GAEC. Dans les faits une grande mutualisation a lieu entre le GAEC et l’espace-test tant au niveau du matériel que des parcelles.

Aujourd’hui, 3 maraichers sont installés sur 2,5 ha en GAEC sur la ferme de Massongy. Les 3 producteurs connaissent un vif succès et a créé une AMAP qui produit une centaine de paniers toutes les semaines. Par ailleurs, des porteurs de projet se succèdent régulièrement sur l’espace test et construisent ainsi leur projet. Certains ont arrêté et d’autres sont partis s’installer sur d’autres fermes.

L’espace-test est de 2,5 ha et est cultivé en partie par le GAEC, notamment lors des changements de personnes en test.

La ferme comptant une quinzaine d’hectares de terres agricoles, il reste encore des possibilités d’agrandissement pour l’espace-test ou pour d’éventuelles installations.

L’espace test de Massongy a fortement contribué à la crédibilisation du projet de couveuse d’activité d’Initiaterre qui a  permis à des porteurs de projet de tester leur projet sur plusieurs autres lieux tests.

Dans ces projets, il y a une grosse part de technique mais il y a aussi une grosse part d’engagement et de co-construction, de conduite de projet … ça a marché parce qu’il y a des gens qui y ont cru !
Marc Andriot, association Initiaterre.

Aspect multi-acteurs impulsée par les militants d’ADP Léman.

Soutien de l’équipe municipale. Engagement financier fort.

Engagement des bénévoles citoyens ou paysans.

Soutien de la SAFER.

Les premiers couvés ont beaucoup participé à l’équipement du site, la mise en place progressive du lieu.

La fusion Initiaterre-ADEAR a permis de renforcer l’espace-test (équipe permanente de salariés, financements plus larges dû à l’amplitude des actions de l’ADEAR …)

Le changement de majorité au conseil régional a engendré l’arrêt de certaines aides d’aménagement rural qui bénéficiaient directement à Initiaterre.

Le financement de l’association Initiaterre a été un véritable challenge avant la fusion avec l’ADEAR car l’association n’avait aucun moyen et les avances financières étaient très limitées.

Aujourd’hui, manque de moyens humains et financiers.

Agrandissement de l’espace-test. Essaimage de l’archipel d’espaces-test.

 

Etude de faisabilité du projet de développement du site de Quincy et de la construction d’un bâtiment agricole partagé entre différents utilisateurs.

 

Réhabilitation de la maison d’habitation de la ferme qui va bientôt être libérée par ses occupants.

925
Oui
Acquisition foncière,Espace-test
PDF, 2 pages, 4.77 Mo

Une nouvelle initiative Récolte à nous proposer ?

Devenez contributeur du projet Récolte en proposant une nouvelle initiative foncière ou en partageant des informations utiles pour actualiser une fiche expérience déjà publiée.

Proposez une initiative Recolte

Soutenir
Terre de Liens
c'est préserver notre avenir !

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents : nous l’empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d'utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.