Centre de Ressources

Centre de Ressources

Préserver et partager les terres agricoles
RECOLTE
Recueil d’initiatives foncières

Installation en maraîchage biologique sur des terres communales dans le marais de Guînes (62)

mars 2022
guines-1

La commune de Guînes porte un projet d'animation du marais et a favorisé l'installation d'un maraîcher bio tourné vers l'approvisionnement local. Une parcelle de propriété communale de 1,8 ha a été identifiée. L'association d'insertion qui l'occupait a relocalisé son activité de maraîchage sur une parcelle intercommunale en centre-ville.

Situation

Guînes
(62)

La ville de Guînes est située au nord du parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale sur des terres de marais dont l’origine est très ancienne. Différents écrits, dont certains datent du XIème siècle, en mentionnent l’utilisation pour le pâturage, la production de foin et de tourbe. Ce marais se présente comme une vaste cuvette parcourue de multiples chenaux et ponctuée d’anciens fossés de tourbage. Les tourbières du marais ont un très fort intérêt écologique, car elles abritent des espèces végétales et animales originales et spécifiques. Le marais constitue également un quartier au bâti typique, dont la commune souhaite renforcer l'animation.

2018-2019 : En accord avec la commune, l'association d'insertion présente sur les terres relocalise son activité en centre-ville et libère progressivement 1,8 ha dans le marais.

2020 : La commune prend contact avec Terre de Liens Hauts-de-France qui lui propose une démarche d'accompagnement complète.

Octobre 2020 : Terre de Liens mobilise son partenaire Bio en Hauts-de-France pour compléter l'analyse parcellaire par la réalisation d'un diagnostic du potentiel agronomique.

Printemps 2021 : Terre de Liens HDF accompagne la commune dans la rédaction d'un appel à candidatures, l'organisation d'un jury de sélection et l'analyse des candidatures. Loïc Lavoye est retenu parmi les candidats auditionnés.

Automne 2021 : Terre de liens HDF accompagne les deux parties dans la définition de leur partenariat et la conclusion d'un bail rural environnemental.

Une opportunité foncière que la commune souhaite mobiliser pour une installation en maraîchage biologique

La commune de Guînes mettait depuis une quinzaine d'années 1,8 ha à disposition d'une association d'insertion qui y menait une activité de maraîchage de plein champ jusqu'en 2018 et sous abri jusqu'en 2019, tout en continuant à assurer l'entretien du terrain et à y stocker des déchets verts et du bois coupé.

Après avoir relocalisé l'association sur une parcelle intercommunale en centre-ville, proche du centre social, la commune souhaite contribuer à l'installation d'un maraîcher bio susceptible de développer une offre locale de produits de qualité, mais aussi de participer à la mise en valeur environnementale et à l'animation du marais de Guînes (vente et accueil à la ferme). Elle contacte Terre de Liens Hauts-de-France pour l'accompagner dans la conduite du projet.

Un accompagnement par Terre de Liens et Bio Hauts-de-France

Terre de Liens étudie d'abord la parcelle et ses potentialités pour une installation (accès, possibilité de raccordement aux réseaux, urbanisme...) puis fait appel à l'association Bio en Hauts-de-France qui confirme par un diagnostic agronomique, que la parcelle présente un bon potentiel pour du maraîchage biologique. Cet accompagnement technique par les deux associations est facilité par l'existence d'un Plan Bio porté par le parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, financé par l'Agence de l'Eau Artois-Picardie. Terre de Liens appuie ensuite la commune dans la rédaction d'un appel à candidatures et sa communication, l'organisation de visites de la parcelle, la constitution d'un jury de sélection, l'analyse des candidatures reçues et la conduite des auditions.

Un porteur de projet correspondant à un cahier des charges défini

Parmi les candidats, Loïc Lavoye est retenu par le jury. Son profil et son projet répondent au cahier des charges de l'appel à candidatures : formation en maraîchage biologique ; expériences et réseau dans ce domaine ; projet de productions légumières, plants, poules pondeuses en agriculture biologique et circuits courts, avec une vision écosystémique et une viabilité économique ; formé et motivé pour accueillir du public à la ferme et participer à un projet de territoire associant divers acteurs locaux...

Une collaboration engagée sur la base d'une prise en compte des attentes et besoins respectifs

Une réunion de la commune, du maraîcher et de Terre de Liens a permis de préciser les attentes/besoins de chacun, leur temporalité et l'appui apporté par la commune: desenfrichement, prise en charge du raccordement aux réseaux, appui à la communication et à la commercialisation, désignation des interlocuteurs au sein des services techniques puis intégration du projet dans le champ transversal des actions de redynamisation de la ville... Cette réunion a aussi permis de phaser les actions de préparation du terrain et de mise en culture par le maraîcher et de choisir les clauses du bail rural environnemental, qui a fait ensuite l'objet d'une signature officielle en présence des partenaires d'accompagnement, de la presse et de membres du réseau local des maraîchers.

Une terre agricole de bonne qualité agronomique pérennisée sur le long terme au coeur du marais, avec l'assurance d'une gestion agro-écologique

L'installation d'un jeune maraîcher bio non issu du monde agricole, formé au maraîchage et disposant de compétences d'animation

Le volontarisme de la commune pour favoriser l'installation d'un maraîcher bio, intégrant la préservation de l'environnement dans ses pratiques et souhaitant participer à l'animation du marais.

Le choix de la commune d'assurer une sécurité foncière par un bail de 9 ans et un montant de loyer réduit pour tenir compte des engagements du maraîcher en faveur de l'environnement.

Un processus d'appel à candidatures assurant la sélection d'un porteur de projet viable.

Une compréhension des attentes et contraintes respectives: accueil du public et actions d'animation côté collectivité, préparation de la parcelle et démarrage des premières cultures côté maraîcher.

L'accompagnement par la commune du maraîcher lors de son installation et dans la durée (prise en charge du raccordement aux réseaux, intégration dans le quartier, communication sur la commercialisation...)

La présence d'une mare présentant des risques d'assèchement en période estivale.

Des haies et clôtures à conforter, une zone de peupleraie en friche sur la parcelle.

Le besoin de l'association d'insertion de maintenir sur place une zone de déchets verts, matérialisée sur un plan annexé au bail.

Les prochains mois seront consacrés à finaliser les aménagements, la préparation des premiers semis et la poursuite des discussions avec des associations et centres de loisirs pour l'accueil pédagogique.

Puis viendront la mise en oeuvre du système de commercialisation (vente sur place ou en points de retrait, marché de Guînes, dépôt dans le café épicerie en cours d'installation dans le quartier...), l'installation des poules pondeuses et la mise en place de l'éco-pâturage.

La F.O.O.D (Ferme Organique Oeuvrant pour la Diversité) sera bientôt opérationnelle au coeur du marais de Guînes !

1150
Oui
Bail rural environnemental,Diagnostic foncier

Une nouvelle initiative Récolte à nous proposer ?

Devenez contributeur du projet Récolte en proposant une nouvelle initiative foncière ou en partageant des informations utiles pour actualiser une fiche expérience déjà publiée.

Proposez une initiative Recolte

Soutenir
Terre de Liens
c'est préserver notre avenir !

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents : nous l’empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d'utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.