Centre de Ressources

Centre de Ressources

Préserver et partager les terres agricoles

Module du haut

Arpenter 4 - Cultiver le dialogue territorial

décembre 2018

Dialoguer pour créer les conditions du développement territorial

Si les acceptions sont multiples, un territoire peut être appréhendé comme une entité spatiale, lieu de vie du groupe et indissociable de ce dernier1. Il est approprié par ce groupe social pour en assurer sa reproduction et la satisfaction de ses besoins vitaux. En ce sens, le territoire résulte d’une action des humains et non plus uniquement d’un relief ou d’une donnée physico-climatique2.

Le développement territorial procède alors de la coordination et la mobilisation d’acteurs multiples3, publics ou privés : il est affaire d’action collective, qui ne se construit ni aisément ni toute seule, rappelle Pascal Duran. Deux conditions préalables au développement territorial sont nécessaires : partager des objectifs et des intérêts communs, ou tout du moins les mêmes enjeux et affirmer le choix d’agir collectivement, au dépens d’une liberté plus grande lorsque l’action est individuelle. Le dialogue territorial est donc un processus de mobilisation et de collaboration d’acteurs hétérogènes.

C’est à ce processus que nous consacrons ce numéro pour aborder la question posée par Serge Belley : comment faire se rencontrer et dialoguer, théoriquement et empiriquement, les acteurs, le territoire et le développement ?

 

La collection Arpenter est une publication de la Mission Utilité sociale et environnementale (MUSE) de Terre de Liens.

Cette dynamique auto-évaluative interne, mise en place en 2013, s’est développée dans une triple perspective : expliquer nos intentions, montrer nos résultats et accompagner l’analyse de nos pratiques et leur amélioration. Cette démarche doit aussi permettre de positionner Terre de Liens dans le débat, en montrant des expériences — comme autant de solutions potentielles — et en donnant la parole à des scientifiques, des chercheurs, des acteurs extérieurs et des personnes impliquées dans le mouvement.

Ont collaboré à ce numéro les membres du groupe de production de la Mission utilité sociale et environnementale de Terre de Liens : Vincent Jannot, Freddy Le Saux, Emmanuelle Petitdidier, Valérie Vandeputte, Thibaud Rochette, Damien Roumet et Brigitte Rozoy.

 

Antoine Béague, Marielle Berriet-Solliec, Olivier Dulucq, Alain Guéringer, Frédérique Lorenzi, Emmanuelle Petitdidier et Thibaud Rochette

Une ressource à nous proposer ?

Devenez contributeur de ce Centre de Ressources en partageant des informations utiles, un document, une initiative, un lien vers un site internet ou la référence d'un ouvrage qui vous a animé !

Proposez une ressource

Soutenir
Terre de Liens
c'est préserver notre avenir !

Notre force, c’est vous :
Adhérez à Terre de Liens et participez au changement !

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents : nous l’empruntons à nos enfants.

Antoine de Saint-Exupéry

Terre de Liens est un mouvement citoyen, reconnu d'utilité publique, qui œuvre pour préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer une agriculture biologique paysanne.